Notre philosophie

   Le monde est en crise : crise morale et politique, crise écologique, crise financière et économique. La primauté des intérêts économiques sur la construction d’une société humaniste induit des bouleversements pour les populations et les territoires très souvent néfastes notamment pour les plus fragiles.

   En même temps, des changements en cours nous paraissent porteurs d’espoir et nous confortent dans notre projet éducatif et dans nos actions. En effet, l’économie sociale et solidaire a le vent en poupe. Les structures qui composent ce secteur sont de plus en plus sollicitées par les acteurs du secteur marchand, des services publics, de la société civile afin de proposer des modèles innovants répondant aux enjeux contemporains.

   Ce nouveau défi invite toutes les structures du secteur, et en particulier les structures associatives, à se réinterroger sur leurs responsabilités et leurs rôles respectifs au sein de la cité ; il les incite à repenser leur place auprès des différents acteurs de la société et les oblige à imaginer de nouvelles synergies.

   Les associations agissant dans le champ du volontariat sont, de par les principes qui régissent leur fonctionnement, la nature des projets développés, les objectifs qu’elles poursuivent, les missions d’intérêt général qu’elles exercent, traditionnellement inscrites dans le secteur de l’économie sociale et solidaire.

   Aujourd’hui plus que jamais il semble nécessaire de soutenir le travail qu’elles mènent notamment dans les quartiers populaires parisiens pour et avec les habitants ; de reconnaître leur capacité à mobiliser autour d’un projet de solidarité locale des acteurs associatifs, institutionnels et de la société civile, et de donner de la visibilité à leurs projets.

   Le nombre croissant d’acteurs faisant appel à leurs compétences, nous mène à penser qu’il devient indispensable de favoriser la constitution de réseaux, la mutualisation des pratiques, la création de nouveaux outils afin de démultiplier les services proposés aux acteurs parisiens et d’envisager avec eux de nouvelles formes de collaboration ; afin de renforcer l’action de chacun au service de tous.

   Carrefour d’échanges, lieu de résidence, de formation, d’expérimentation et de création, la Maison des Volontaires pilotée par l’Association Maison des Volontaires constitue une réponse concrète aux besoins des acteurs parisiens déjà investis ou souhaitant s’investir dans le volontariat à commencer par les jeunes.

   La Maison des Volontaires est un espace pilote et innovant inscrit dans la ville et soucieux de l’intérêt des acteurs locaux, tant dans ses actions que dans son fonctionnement ouvert et participatif. Elle propose et accompagne des projets qui visent à renforcer le lien social dans les quartiers, toujours en situant les habitants au centre de son action.

   La Maison des Volontaires est une structure dynamique qui développe une nouvelle activité économique au service des franciliens et des parisiens en particulier. Elle repose sur un modèle économique mixte qui lui permettra de pérenniser son activité et de créer des emplois.

   C’est en proposant à tous les citoyens et notamment aux jeunes, de pratiquer des formes innovantes d’engagement dans la cité et de mobilité, dans le cadre d’actions proposant une réelle mixité, qu’ils (re)découvriront leur environnement proche et pourront être auteurs et acteurs de projets valorisants pour les territoires mais aussi formateurs pour eux-mêmes. Il nous paraît évident que construire des identités personnelles, sociales ou professionnelles qui reposent sur la complémentarité du local et du global, est à la fois une nécessité et un défi politique majeur. 

   Le projet Maison des Volontaires, à son échelle, porte cette ambition de changement.

 

L’équipe de la Maison des Volontaires